La famille Fine, une des propriétaires du château

Carte postale du château Saint-Antoine

Cette carte postale, sur laquelle le nom du Comte de Robien a été remplacé par « Fine », m’a amené à rechercher des informations sur ce propriétaire du château.

La famille Fine,  Xavier Fine (1876-1962) et Gabrielle Salles (1882-1983) et leurs descendants, faisait partie de la bourgeoisie marseillaise, et possédait, au centre-ville et aux alentours, plusieurs propriétés, la « maison familiale » étant à La Viste, dans les quartiers Nord de Marseille, et ayant pour nom « L’Hospitalière ».

Ils s’installent en 1921 dans leur propriété dite « de Saint Antoine » ou « Saint Menet », qui, dans le journal que tient la famille, est toujours désignée comme « Saint Menet ». Les liens entre la partie de la famille restée à La Viste et celle installée à Saint-Menet sont très étroits. Mais ils quitteront « Saint Menet » le 16 octobre 1931 pour retourner dans la vraie maison familiale, « L’Hospitalière », à La Viste.

Madeleine Fine, fille de Xavier et Gabrielle, épouse Régis de Lacheisserie le 2 avril 1932. Ce dernier travaille chez « Ugine », société qui avait une usine aux Aygalades (près de La Viste) et une autre à La Barasse (près de Saint-Menet). Il y a sans doute un rapport avec l’achat du château pour les oeuvres sociales de l’usine.

Il est à noter que les propriétés des Fine dans les quartiers Nord subiront un sort parallèle au château Saint-Antoine: elles seront démembrées par l’urbanisation de la ville, et le passage, en 1950, de l’autoroute.

Notons, aussi, que, de même qu’il y a une « Montée Commandant de Robien » à Saint-Menet, il y a aussi, à la Viste, une « Rue du Lieutenant Fine » (Xavier, tué dans la Somme en 1940).

Vous trouverez la totalité de l’histoire de cette famille sur son site Internet:
http://famillefine.free.fr