De Mozart à Berlioz, François-Joseph Gossec (1734-1829)

Conférence de Madame Monique Dautremer

La dernière conférence publique de notre année de travail 2018-2019 proposée par la RL n°1 Saint Jean d’Ecosse, Mère Loge Ecossaise de Marseille a permit d’aborder, au travers du personnage de François-Joseph Gossec (compositeur et musicien français), la très forte perméabilité entre les trois éléments déterminants de son époque : l’Histoire, la musique et la franc-maçonnerie.

C’est ce que Monique Dautemer, musicologue, s’est attachée à transmettre à un public captivé, au travers de son exposé très largement illustré d’extraits musicaux.

Né en 1734 et mort en 1829, François-Joseph Gossec aura vécu 95 ans, traversant les grands évènements historiques qui jalonnèrent cette période troublée bien que foisonnante d’idéaux, passant de l’Ancien Régime à la Révolution, de la Terreur à l’Empire et à la Restauration sous laquelle il s’éteindra.

Musicien prolixe et de génie, il composa cinquante symphonies, nombre d’opéras et d’hymnes ainsi que de nombreuses œuvres pendant la Révolution.

Personnage atypique et extraordinaire, l’histoire ne retenu pourtant pas son nom au même niveau que les autres grands musiciens de son époque (Mozart, Beethoven, Haydn) ce que nous pouvons que regretter tant la magnificence de ce grand compositeur était connue et reconnue de son temps.

Il nous reste alors, à souhaiter que sa musique, somptueuse et humaniste, rejoigne les vibrations sonores des murs de nos Temples afin d’accompagner nos égrégores, ce que nous devons à sa postérité.

François-Joseph Gossec, par Antoine Vestier